PROJET DE LOI DE FINANCES 2019 : Un budget en trompe l’œil

Alors que le gouvernement espère contenir le  déficit budgétaire à 2,8 % du PIB en 2019,  l’UNSA est très préoccupée par la politique du rabot appliquée aux services publics de notre pays.

Les diminutions de postes et de crédits dans des ministères aux missions importantes comme l’éducation nationale, les finances ou le travail-emploi ne peuvent à terme que menacer des politiques publiques essentielles pour nos concitoyens. De plus, l’UNSA regrette qu’aucune mesure salariale ne soit prévue, pour les fonctionnaires, dans ce budget après deux années de gel du point d’indice.

PLF2019