Archives de catégorie : Fédérations UNSA

Actualités des fédérations

Circulaire du 5 juin 2019

Relative à la transformation des administrations centrales et aux nouvelles méthodes de travail

Pour faire suite à la circulaire du 24 juillet 2018, demandant des propositions sur la transformation des administrations centrales, le Premier Ministre a adressé une circulaire à tous les Ministres et Secrétaires d’Etat, les informant des conclusions rendues par la Direction Interministérielle de la Transformation Publique (DITP) et une mission inter-inspection. Elles ont permis de dégager les axes de réforme suivants :

Renforcer l’efficacité des administrations centrales : viser une plus grande proximité et une efficacité renforcée de l’action publique, réduire les échelons hiérarchiques, diminuer le poids des activités récurrentes (doublons).

Simplifier le paysage administratif : réduire substantiellement le nombre d’instances et de commissions rattachées aux administrations centrales (environ 1200 actuellement), justifier le maintien des structures dont la taille n’excède pas 100 agents (ETP).

Rapprocher les administrations des citoyens et des territoires : répondre à l’attente de proximité et au rééquilibrage des forces économiques et institutionnelles de la région parisienne vers les territoires, délocaliser en région certaines fonctions et activités…

Aller le plus loin possible en matière de déconcentration : définir les mesures de déconcentration, fixer un calendrier de réalisation, pouvoir traiter les demandes des particuliers et des entreprises au plus proche du terrain et non en administration centrale.

Améliorer le fonctionnement du travail interministériel : développer la coopération entre les administrations, réduire le nombre de réunions interministérielles.

Encadrer et revoir l’usage des circulaires : réduire le nombre trop important des circulaires (+ de 1300 en 2018). Les circulaires devront porter sur l’objectif d’améliorer l’accompagnement et le suivi de l’exécution des réformes et des transformations de l’action publique et conférer ainsi plus de latitude aux responsables déconcentrés.

Mieux suivre l’impact des réformes : s’appuyer sur une application numérique de suivi déployée par la DITP (Direction Interministérielle de la Transformation Publique) en identifiant et renseignant régulièrement les indicateurs d’avancement et d’impact de chaque réforme.

L’UNSA FP toujours déterminée sur la loi fonction publique

Lors du Conseil Commun de la fonction publique du 4 juin, présidé par Olivier Dussopt, Secrétaire d’état auprès du Ministre de l’Action et des Comptes publics, l’UNSA Fonction Publique a, une nouvelle fois, redit son désaccord sur le fond du projet de loi de transformation de la Fonction Publique, en particulier sur la modification des instances de dialogue social ou encore sur le recours accru aux contrats.

L’UNSA Fonction Publique a rappelé aussi son désaccord sur la méthode de dialogue social utilisée depuis plus d’un an et appelle à un changement pour la seconde partie du quinquennat. Les organisations syndicales représentatives doivent pouvoir être davantage entendues.

Alors que ce texte va être étudié au Sénat, l’UNSA souhaite que le gouvernement le modifie.

L’UNSA a noté positivement l’inflexion qui a permis d’introduire une prime de précarité pour les contrats CDD de moins de un an mais elle maintient sa proposition d’extension à tous les CDD.

L’UNSA a également noté l’inflexion du Président de la République et du Gouvernement en matière de suppression d’emplois. Elle sera particulièrement attentive à la réalité de cette annonce.

L’UNSA vent debout  contre le projet de loi de « transformation de la Fonction Publique » !

Lors du Conseil Commun de la Fonction Publique du 15 mars 2019, l’UNSA a défendu plus de 100 amendements et propositions pendant 14 heures de débat.

Seuls 11 amendements proposés par l’UNSA ont été intégrés

Avec l’UNSA, refusons le projet de loi…

Réforme des retraites : l’unsa a rencontré le haut-commissaire

La concertation est désormais centrée sur les départs anticipés dans la Fonction publique et les régimes spéciaux. C’est dans ce cadre que Jean-Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme des retraites (HCRR), a reçu vendredi 8 mars 2019, une délégation de l’UNSA conduite par Luc Bérille, Secrétaire général.

Après un état des lieux sur les conditions actuelles du départ anticipé à la retraite dans les catégories actives de la Fonction publique et les catégories actives des autres régimes spéciaux (SNCF, RATP, pompiers, égoutiers, etc.), la discussion a porté sur les éventuelles évolutions de ces dispositifs dans le cadre du système universel.

En savoir plus

Revalorisation des frais de mission

Les décrets, concernant les évolutions des taux des remboursements de frais de mission des personnels de l’Etat, sont publiés pour 2019.

Ces revalorisations étaient une forte revendication de l’UNSA Fonction Publique et de l’UNSA Finances.

Néanmoins, l’UNSA Finances ne considère pas ces évolutions de taux de remboursement des frais de mission comme complètement satisfaisants. Les restes à charge des personnels de l’Etat se déplaçant pour des missions ou de la formation restent importants.